HomeLatest ThreadsGreatest ThreadsForums & GroupsMy SubscriptionsMy Posts
DU Home » Latest Threads » Forums & Groups » Topics » Arts & Humanities » Groupe Francophone (Group) » President a "l'insu de so...

Thu Aug 10, 2017, 11:30 PM

President a "l'insu de son plein gre"

Dire la présidence Trump qu'elle est peu conventionnelle, est un doux euphémisme !

Elle est tellement étrange, en rupture totale avec ses prédécesseurs, même les moins qualifiés.

En rupture également avec les règles habituelles sur le plan éthique. Et comme si ce n'était pas suffisant, un président ignare au point de n'avoir pas la moindre idée du fonctionnement des institutions de son pays et qui semble totalement hermétique à la Constitution américaine.

Ca peut paraître idiot, mais j'en viens à me demander s'il n'est pas le premier étonné d'avoir été élu. L'a-t-il vraiment voulue cette présidence ou bien est-il là par accident, ne sachant que faire d'un poste pour lequel il n'était pas préparé et pour lequel, il est à tout le moins incompétent?

Il ne montre pas de volonté d'apprendre.

Depuis le 20 janvier, il a régalé le monde de déclarations, actions et attitudes ineptes. Sans être américaine, je me sens néanmoins concernée, eu égard au monde globalisé dans lequel on vit. Il s'agit quoiqu'on en dise, d'une nation puissante qui a un rôle important sur la scène internationale.

Je suis vraiment perplexe et inquiète aussi.

4 replies, 1753 views

Reply to this thread

Back to top Alert abuse

Always highlight: 10 newest replies | Replies posted after I mark a forum
Replies to this discussion thread
Arrow 4 replies Author Time Post
Reply President a "l'insu de son plein gre" (Original post)
syringis Aug 2017 OP
Warpy Aug 2017 #1
syringis Aug 2017 #2
ucrdem Aug 2017 #3
syringis Aug 2017 #4

Response to syringis (Original post)

Thu Aug 10, 2017, 11:40 PM

1. Moi, aussi

but my French has rusted solid after 25 years of lack of practice plus Spanish filling my ears every day.

Everyone with a brain here has been absolutely stunned by his total ignorance of what government does and how it all works. In addition, he will not listen to anyone try to explain it to him, a combination of short attention span and the conviction shared by all profoundly ignorant men that he knows everything, already.

Please let your friends know that most of us do not support this madman, but we are trapped in this country where politicians pretend things are normal because they are fools and think they can use him, somehow.

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to Warpy (Reply #1)

Fri Aug 11, 2017, 12:36 AM

2. I know

Speaking in my own name, but I'm not certainly the only one, I feel sorry for this farce you are undergoing.

I'm not a buyer of the stereotype "stupid americans". I never been.

Un chanteur français disait dans une de ses chansons : il n'y a pas quand même pas 50 millions d'abrutis en France!

I will say : il n'y a quand même pas 300 millions d'abrutis aux USA !

Je suis attentivement l'actualité américaine depuis janvier. Elle m'a inspiré quelques réflexions. Je précise qu'elles n'engagent que moi et ne constituent en aucune manière, une critique. Loin de là.

C'est clair que la majorité des citoyens américains n'a pas voulu de Trump.

Vous êtes pris au piège en raison d'un mode de scrutin qui ne me paraît plus très adapté aux contingences actuelles. Mais je pense aussi qu'on peut trouver dans la Constitution des dispositions, outre le Collège électoral, qui ont permis à Trump d'arriver à la présidence.

Le système bi-partisan a sans doute aussi joué un rôle, d'autant que, me semble-t-il, les 2 grands partis sont assez hétérogènes. Toutes proportions gardées, dans certains Etats, je pense notamment au Texas où certains démocrates seront plus proches de philosophie républicaine ou bien la Californie où, à l'inverse, un républicain aura beaucoup plus de points communs avec un démocrate qu'avec par exemple un républicain d'un Etat traditionnel (les red States). Il va de soi que ce n'est pas une généralisation mais d'une impression personnelle.

Je pense que le problème vient aussi en partie de la peur de se voir étiqueté "à gauche", socialiste, communiste juste parce qu'on voudrait défendre par exemple, un système de santé universel ou encore une éducation financée et contrôlée par l'Etat.

Pour ma part, je trouve que justement, ce sont des domaines qui doivent être du ressort de l'Etat et non du privé. De manière générale, tout ce qui concerne les besoins fondamentaux des individus. J'estime que c'est une responsabilité collective et qui devrait être hors commerce.

C'est là encore, un point de vue très très général qu'on pourrait discuter et détailler.

Je ne fais que jeter quelques impressions un peu fourre-tout et que je me ferai un plaisir de développer si quelqu'un est intéressé

Pour conclure ce premier jet, je dirai que votre Constitution est à la fois votre plus grande force mais aussi quelque part, votre faiblesse. Dans le sens où sa force est garante d'un grand nombre de principes démocratiques, nobles et élevés. Mais cette même garantie et sans que ce soit paradoxal (sauf en apparence) est justement ce qui permet à des ignorants de la stature de Trump d'atteindre des positions qui pourraient véroler et faire vaciller le système si la vigilance fait défaut.

Aussi pénible que soit la situation actuelle, il y a une carte à jouer et faire du chaos sans précédent, une prise de conscience permettant, d'améliorer ce qui doit l'être, modifier certaines dispositions qui ne sont plus forcément en adéquation avec notre époque.

J'arrête là, faute de quoi, ce sera vite indigeste

Allez les démocrates, on vous soutient et battez-vous and "Make America great again".

And don't worry, America have always been great, except a few time where dumbs as Bush or current ambulant disaster, reached the oval office.

Mais c'est comme le soleil : on ne s'attarde pas sur les taches mais sur l'astre brillant

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to syringis (Reply #2)

Sat Aug 12, 2017, 01:40 AM

3. Merci syringis, et bienvenue a DU!

Vous comprenez très bien cette situation bizarre, en fait, mieux que beaucoup d'entre nous ici!

La situation est nouvelle et horrible, absolument. Et très dangereux. Mais M. Trump n'est pas fou. Il est paresseux, riche, privilégié, égoïste et étroit d'esprit, oui! Mais il ne terminera pas le monde accidentellement. Il est totalement conscient de son pouvoir, qui est effrayant, mais aussi de sa place dans l'histoire.

À mon avis, nous sommes meilleurs qu'en 2000 avec M. Bush et M. Cheney, parce qu'ils sont les personnifications de ce que Freud a appelé «thanatos», l'esprit destructeur. 9/11 était un bon exemple. Trump n'est pas du tout au moins. Il est artiste du spectacle. Il est comédien. Il est jambon. Mais il n'est pas pétrolier, ni soldat, ni espion, et il n'a pas peur de ces hommes, non plus. C'est un soulagement.

Mais il est très embarrassant, oui. Je pense qu'il perdra en 2020. J'espere! Merci encore de votre compréhension! Nous en avons besoin!

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to ucrdem (Reply #3)

Sat Aug 12, 2017, 02:46 AM

4. Hello ucrdm

Thank you very much

Your french is great, much more better than my english

Si je peux, je me permettrai d'alterner anglais et français. J'essaie d'améliorer mon niveau et le mieux, c'est encore de pratiquer

Sur le fait que Trump ne soit pas fou, je suis pleinement d'accord. C'est un crétin ignare, prétentieux, égocentrique et narcissique. L'unique sujet qui l'intéresse et qui retient son attention, c'est lui-même. Il ne peut pas s'empêcher de tout ramener à lui, à sa politique foireuse qu'il croit géniale, même lorsqu'il fait un discours (oui bon...discours...une espèce de vomi sans queue ni tête) devant des organisations strictement apolitiques !

Ce que je trouve frappant aussi, c'est sa jalousie maladive vis-à-vis de M. Obama. Un de vos meilleurs présidents, si pas le meilleur étant donné le contexte.

Je suis aussi tout à fait d'accord que MM Bush et Cheney étaient bien plus dangereux. Déjà, ils avaient une crédibilité certaine, au début en tous cas, et G W Bush, aussi incompétent qu'il était, avait au moins du savoir-vivre et donnait l'image que l'on attend d'un dirigeant. Et c'est sans doute ce qui nous a tous englué dans cette 2ème guerre en Irak aussi absurde qu'inutile avec pour conséquence la déstabilisation de la région. Région qui est déjà une poudrière. Le seul qui avait refusé de suivre à l'époque et qu'on a critiqué, c'est Jacques Chirac. Pour reconnaître plus tard que c'est lui qui avait raison

Pour ce qui est de Trump, c'est bien évidement inconfortable, il fait des dégâts, c'est clair aussi, mais en même temps, il est tellement peu crédible, en interne qu'en externe, que personne ne le suivra. Donc ses attitudes de gros bras et son brassage de vent...ben ça fait du bien à la presse, elle augmente ses ventes

De même que ses menaces d'attaque nucléaire. Oui il les codes, mais un, il y a tout de même un protocole et je doute très fort qu'on général soit assez fou pour le suivre. C'est vrai aussi qu'il est chef des Armées (un comble! Mais c'est la fonction qui le veut) et que si un général refuse de vitrifier la Corée du Nord, il peut le virer. Mais il va devoir en virer un sacré paquet alors. En général (sans jeux de mots) les militaires sont des gens sensés, qui connaissent les réalités du terrain ainsi que les conséquences des actions irréfléchies. En termes de guerre, c'est simple, ça se traduit par un résultat désastreux.

La destitution (impeachment) ne me paraît pas acquis, loin s'en faut. Je ne suis pas experte de vos lois mais honnêtement, en tant que juriste, j'ai bien souvent piqué des fous rires au vu de toutes les inepties que j'ai pu lire. Même dans des journaux sérieux. Je reviendrai là dessus si vous êtes intéressé.

A mon sens, ce qui serait le plus malin, c'est de le laisser en place parce que de toutes façons :

- primo, les dégâts sont faits et il n'en fera pas beaucoup plus. C'est dingue de voir que les Républicains contrôlent le Sénat et le Congrès et que malgré ça, ils n'ont encore rien fait....c'est bien de beugler pendant 8 ans "repeal Obamacare" c'est un désastre et ne même pas préparer, ne serait-ce que dans les grandes lignes une projet. Ce qui ne manque pas de sel, c'est que les problèmes de l'Obamacare et ses disfonctionnements sont de leur faute. A cause des amendements qu'ils ont imposés et qui étaient la condition sine qua non pour l'adopter au Sénat.

- deuxio, je préfère de loin cet étrange phénomène qu'est Trump, plutôt que son VP, qui m'a bien l'air d'un vicieux du feu de Dieu sous des apparences de bon père de famille. Si lui se retrouve président, les dégâts seront autrement plus ardus à réparer.

Donc pour conclure, politiquement, faire le gros dos et les laisser s'entre-déchirer, se diviser et offrir aux électeurs l'image d'un parti qui part à vau-l'eau et pendant ce temps, les Dems se réunissent, font taire leurs dissensions, et font un vrai travail d'opposition. Surtout ne plus avoir peur de parler social. On peut avoir la fibre sociale, on Doit l'avoir d'ailleurs, sans pour autant être socialiste, communiste ou je ne sais quoi d'autre. C'est gagnant pour les mid-term qui se dessinent et ça laisse les coudées franches pour 2020. Avec comme cerise sur le gâteau, Les républicains qui pourraient bien ne pas s'en relever pour quelques décades

Maintenant que Trump a saccagé pratiquement tout, autant qu'il s'occupe à plomber le GOP . Il aura au moins servi à ça

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink

Reply to this thread